29/05/2016 RAMCAS fête ses 45 ans, un dada sans train-train

L’association RAMCAS (Rail miniature club Alsace Sud) fête son 45e anniversaire, ce week-end, à la Cité du train de Mulhouse. Ses membres, qui sont tous tombés dans l’univers du modélisme ferroviaire dès leur plus jeune âge, présentent, jusqu’à ce soir, une quinzaine de modules et de réseaux à l’échelle 1/87e et 1/160e.

Les Lilliputiens s’invitent chez Gulliver, ce week-end à la Cité du train. Tout près des énormes locos à vapeur Pacific, Mountain ou Hudson, non loin des motrices de TGV de dimension fort respectable, des trains de quelques dizaines de centimètres de long tout au plus circulent en continu.

L’association RAMCAS (Rail miniature club Alsace Sud), dont le siège se trouve au musée mulhousien du chemin de fer, fête ses 45 ans jusqu’à ce soir. Elle présente au public plusieurs modules. Des modules qui, une fois assemblés, constituent des réseaux. Hier, en fin de matinée, le président Mario Guerra et deux de ses petits-enfants, Laura et Théo, ont symboliquement fêté cet anniversaire en coupant un ruban miniature !

De la place dans la cave ou le grenier

« Une partie de ce qui est présenté est à l’échelle HO, c’est-à-dire au 1/87e. C’est l’échelle la plus ancienne et celle qu’affectionnent encore la plupart d’entre nous », remarque Guy Panaget, membre de l’association et originaire de Munster. « L’autre partie de l’exposition est à l’échelle N, c’est-à-dire au 1/160e. Les pièces sont donc plus petites. Cette norme est plus récente et elle est en pleine expansion car les réseaux prennent moins de place ! » Eh oui, car même s’il s’agit de trains miniatures, les m² de la cave, du grenier ou de la chambre d’amis peuvent vite venir à manquer quand la collection grandit.

La révolution numérique n’a pas épargné les passionnés de trains électriques. « Nos réseaux sont maintenant digitaux. Il y a des puces dans les locos », s’amuse Guy Panaget. « Les locomotives sont éclairées, sonorisées, parfois équipés de fumigènes et elles sont télécommandées. Le grand intérêt, c’est la souplesse. Il est désormais possible de faire circuler sur le même réseau des véhicules de manière indépendante les uns des autres. Ce qui n’était pas le cas par le passé. »

Sur le fond, et malgré les évolutions technologiques, l’activité du passionné de modélisme ferroviaire n’a pas radicalement changé. Son dada reste le fait de concevoir des mondes miniatures, avec l’incontournable petite gare de campagne, les arbres et les buissons ainsi que les vaches qui regardent passer les trains au 1/87e ou au 1/160e. « L’intérêt du modélisme ferroviaire, c’est qu’il fait appel à de nombreux domaines de compétence : l’électricité, la mécanique, la menuiserie, la peinture, le modelage… Entre membres de l’association, nous échangeons les conseils et les expériences. »

Des ex-agents de la SNCF, mais pas que

Les spécialistes prennent un malin plaisir à recréer les dépôts, rotondes, plaque tournante, poste de visite ou grues à eaux qui accompagnent tous les trains à vapeur qui se respectent. « Certains de nos membres ont travaillé ou travaillent encore à la SNCF ou dans les chemins de fer suisses, mais ce n’est pas la majorité », indique encore le porte-parole de l’association RAMCAS. Non, le dénominateur commun à tous ces grands amateurs de petits trains est à chercher ailleurs : « Chacun d’entre nous est tombé dedans dès son plus jeune âge ! »

Les membres de l’association qui fête son anniversaire ce week-end, et qui cherche à se rajeunir, sont une quarantaine. Ils viennent du Haut-Rhin, mais aussi des départements voisins.

S’ils affectionnent tout particulièrement les locos miniatures, ils n’ont rien contre les modèles à l’échelle 1. Ainsi, chaque année, l’association RAMCAS propose un voyage à ses membres pour aller voir des « vrais » trains. « L’an passé, nous sommes allés en Autriche. Le voyage s’est déroulé en train, évidemment, et nous avons découvert des associations qui remettent en état et font circuler des trains historiques. Cela se fait beaucoup en Suisse, en Allemagne et en Autriche. »

Le prochain grand rendez-vous de l’association RAMCAS sera son salon du modélisme. Il aura lieu cette année le 24 et le 25 septembre à la Cité du train, à Mulhouse.
 

.

.